#NãoVaiTerGolpe, le hashtag qui change l’histoire

La MMF du Brésil demande de manière urgente l’aide et soutien de la MMF et des mouvements sociaux alliés dans tous les pays du monde.

mulherescontraogolpe.jpgUn mois. C’est est la période qui nous sépare d’un tournant historique de notre démocratie. Le 8 Mars, 2016, la Cour suprême fédérale (STF) a publié la cérémonie de la destitution et a donné le départ du coup d’état. Coup d’état oui, parce que la présidente Dilma Rousseff n'a commise aucun crime.

Au cours de cette période, malgré toute l'influence et la manipulation des médias de masse, nous avons vu des Brésiliens qui se sont déplacés sur plusieurs fronts et avec un seul but: arrêter le coup d'Etat en cours et assurer les fondements de notre démocratie.

Avec la puissance des réseaux sociaux, des syndicats et des mouvements sociaux et l'implication des leaders d'opinion, le débat a gagné les places, les rues, les universités, le Brésil et le monde. Chaque groupe ou son représentant a commencé à signaler la manœuvre juridique et médiatique pour donner un aspect juridique dans ce qui est, en fait, une tentative de prise de pouvoir par l'opposition qui ne veut pas passer par des élections.

Nous dénonçons l'alliance de l'élite économique du Brésil, ancrée avec les secteurs de la justice et des médias, en particulier les organisations Globo- dans la manipulation de la véracité des faits et la répétition, comme en 1964, d’un coup d'Etat.

Le mouvement #NãoVaiTerGolpe grandi et reçoit un soutien aujourd'hui des gens qui n’ont pas voté pour la présidente Dilma Rousseff, mais qui savent que si ce coup d’état effectivement se produit, c’est que la démocratie qui est en danger.

Un coup d’état, oui!

Les juristes, artistes, dirigeants syndicaux, mouvements sociaux, journalistes, étudiants, scientifiques, enseignants, musiciens. Chaque jour, de nouveaux groupes de manifestants au Brésil et à l'étranger dénoncent le processus de coup d'Etat.

La presse et la communauté internationale ont besoin de savoir ce qui se passe. Avec les instigateurs du coup d'Etat, essayant de miner et de mettre en péril la démocratie brésilienne et de déstabiliser davantage notre nation.

Ceci est le tournant historique. L’enjeu est lourd, mais la réaction populaire a joué son rôle dans le changement de direction d’un panneau qui semblait déjà entièrement défini. Ça ne l’est pas !

Des exemples de plus de 120 manifestes produites au cours des dernières semaines (voir la liste complète).

À l’extérieur

Nous demandons l’aide des Brésiliens qui sont à l’extérieur et la communauté internationale pourmaintenir et développer les plaintes et affronter le coup d'Etat. Nous devons garder des rues occupées, les écoles et les universités continuant les débats.

Nous devons faire pression sur les députés pour voter contre le coup d'Etat <http://www.mapadademocracia.org.br/> www.mapadademocracia.org.br - nous devons nous battre tous les jours, sans répit. Parce que c’est seulement par l'exercice de la citoyenneté et la mobilisation que nous pouvons éviter une rupture dans notre démocratie. # NãoVaiTerGolpe.

 

La MMF du Brésil demande de manière urgente l’aide et soutien de la MMF et des mouvements sociaux alliés dans tous les pays du monde, à travers la réalisation d’actions publiques ou l’envoi de photos, affiches, pancartes et autres supports, contenant des messages de solidarité et de manifestations claires de rejet contre la tentative de coup d´État mise en marche au Brésil. Stp, envoiez message à l'adresse email helena@sof.org.br

Idées suggérées

#MulheresContraOGolpe (Femmes contre le coup d´État)

“La Marche mondiale des femmes (nom du pays ci après), en solidarité avec la MMF du Brésil et avec la presidente Dilma, pour la légalité, contre le machisme et pour la défense de la démocratie.”

La MMF du Brésil intègre avec d’autres mouvements sociaux le Front Brésil Populaire, un espace de coordinations de toutes les actions contre le coup d´état qui ont eu lieu dans les 27 états de notre pays. Dans les liens ci après, vous trouverez plus d’informations sur le processus de mobilisation et du slogan qui pousse aux actions: #Nãovaitergolpe (Il n’y aura pas de coup d’état)

EN - Will not have a coup in Brazil

ES - No habrá golpe

FR - Contre le coup d'Etat au Brésil


Laissez le premier commentaire !

Veuillez consulter votre boîte de réception pour un courriel avec le lien d'activation pour votre compte.
Calendrier des actions Déclaration contre les oléoducs