À Sepur Zarco, une impunité de plus de 30 ans touche à sa fin

Finalement, justice est faite. Finalement le silence a été rompu. Finalement l'impunité a été mise en échec.

Quinze femmes courageuses q'eqchi du Guatemala ont traduit en justice deux soldats, sous accusation d’esclavage, viol, assassinat et disparition forcée de personnes pendant le conflit armé interne qui a ravagé le pays dans les années 80.

logo-mmf.pngAu cours de ces trois semaines de procès, les survivantes ont raconté les histoires horrifiantes qu'elles ont vécu pendant des mois et même des années dans le détachement de l'armée à Sepur Zarco. Ce détachement était en réalité un centre de repos et de loisirs de l'armée, où les femmes étaient traitées en esclaves domestiques et sexuelles, servant à satisfaire les désirs des militaires, après que l’armée ait assassiné et fait disparaître les corps de leurs maris, de leurs enfants et de leurs proches.

Vendredi dernier, un tribunal de Guatemala a condamné Francisco Reyes Giron et Heriberto Valdez Aji á 360 années de prison ferme. Cette affaire est devenue une référence dans les jugements sur les crimes de guerre et crimes contre l'humanité, ainsi que sur l'instrumentalisation de la violence contre les femmes utilisée comme arme de guerre. C’est une sentence historique puisque c'est la première fois que les victimes réussissent à traduire en justice leurs agresseurs dans un tribunal national.

La Marche mondiale des femmes célèbre cette décision de justice et le courage de ces femmes, âgées et grand mères, qui ont lutté pour que justice soit faite, pour briser le silence et établir un précédent juridique afin d’aider d'autres victimes dans leurs processus juridiques.

Camarades, nous vous remercions de votre force! Vous êtes une source d'inspiration pour des milliers de femmes qui dans différentes régions du monde souffrent de la violence et de la stigmatisation dans des situations de conflit.

Ni oubliées, ni réduites au silence! Nous serons en marche tant que toutes les femmes ne seront pas libres et tant qu’il n’y aura pas de justice!


Laissez le premier commentaire !

Veuillez consulter votre boîte de réception pour un courriel avec le lien d'activation pour votre compte.
Calendrier des actions Déclaration contre les oléoducs